République Tunisienne | Ministère de l’Industrie et des PME

Les industries agro-alimentaires

Cahier de CEPI n° 37 : Actualisation des études de positionnement stratégique relatives au secteur IAA

    L’étude d’actualisation des 10 études de positionnement stratégiques relatives au secteur de l’agroalimentaire réalisées par le CEPI entre 1996 et 2006, a été organisée en quatre phases :
    La première phase a été axée sur la situation actuelle du secteur. Le diagnostic, marché et positionnement international du secteur ont fait l’objet de la deuxième phase. La troisième phase a concerné l’évaluation des réalisations des études de positionnement stratégiques réalisées. Quant à la quatrième phase elle a été consacrée à la proposition d’une stratégie de développement du secteur et d’un plan d’actions pour concrétiser les objectifs visés.

Cahier du CEPI n°36 : Etude de positionnement stratégique de l’agro alimentaire biologique

    L’agriculture biologique est relativement nouvelle. La Tunisie est un des pays d’Afrique où la production biologique est la plus présente.
    L’objectif de la présente étude est de dégager un plan actions afin d’assurer le développement de l’industrie agroalimentaire biologique en Tunisie.

Cahier du CEPI n°28 : Entreposage Frigorifique

    Le froid est un facteur indispensable pour le passage de la récolte à la consommation ou la transformation agroalimentaire. Il permet :

    • d’absorber les pics de production agricole ;
    • d’assurer l’approvisionnement régulier du marché ;
    • de maintenir la qualité des produits agricoles et d’éviter les pertes ;
    • de permettre et de développer l’exportation ;
    • de sécuriser les agriculteurs par la régularité des revenus.

    Seuls les produits alimentaires ont été traités, d’autres produits et/ou process qui font appel au froid, ne sont pas concenés par la présente étude (produits pharmaceutiques, chimiques, plastique, …etc)
     

Cahier du CEPI n°27 : Jus de fruits

    L’industrie tunisienne des jus de fruits a pris son essor très récemment, la tradition tunisienne étant la consommation des boissons gazeuses. Les premiers fabricants de jus de fruits étaient les conserveurs qui conditionnaient les jus de fruits dans les petites boites métalliques.

    Sa part dans la production du secteur des IAA reste faible, elle a atteint, en 2004, 20 MTND, soit 0,3% alors que la valeur ajoutée se situait à environ 6,6 MTND (33%).
    La branche représente en volume 3% du secteur des boissons.
    Les principales productions pour l’année 2004 sont les boissons aux jus, les nectars, les purs jus et les concentrés reconditionnés.

Cahier du CEPI n°25 : Conserves alimentaires

    La branche des conserves alimentaires occupe une place importante dans le secteur des industries agro-alimentaires. En effet, elle permet :

    • de valoriser une partie importante de la production agricole ;
    • d’assurer l’approvisionnement régulier du marché local en des produits de base tels que le Double Concentré de Tomate (DCT) et l’harissa
    • de développer les exportations en matière de produits alimentaires et notamment en ce qui concerne le DCT et les produits de la mer congelés.

    L’étude s’est intéressée aux branches des conserves de fruits et légumes, de semi conserves d’olive, de câpres et d’artichaut, des conserves de poissons et des produits de la mer congelés.

Cahier du CEPI n°23 : Pâtes alimentaires et Couscous

    La branche des Pâtes Alimentaires utilise  comme matière principale la semoule de blé dur, produit de première transformation de la branche meunière (Semoulerie - Minoterie).
    Les lignes de fabrication de pâtes alimentaires comprennent des lignes pour pâtes longues, des lignes pour pâtes courtes et des lignes pour pâtes spéciales.
    La fabrication de pâtes consiste en des opérations de pétrissage, d’extrusion  et de séchage.
    Les produits fabriqués sont :

    • les pâtes normales qui utilisent uniquement la semoule.
    • les pâtes spéciales comme les pâtesenrichies et les pâtes aux œufs.
    Ces  pâtes sont fabriquées sous plusieurs formes et dessins.
    Le couscous industriel, appelé « couscous rapide » du fait qu’il est considéré comme étant précuit, est obtenu par roulage mécanique, précuisson puis séchage. Il est fabriqué dans des lignes distinctes de celles des pâtes alimentaires.

Cahier du CEPI n°22: Minoterie -Semoulerie

    La meunerie recouvre deux activités principales : la minoterie et la semoulerie.
    -  Les semouleries triturent du blé dur (triticum durum) pour la production de semoules, essentiellement destinées à la fabrication des pâtes alimentaires et du couscous.
    - Les minoteries écrasent du blé tendre (triticum vulgare) pour la production des farines panifiables.
    La production mondiale de blé est de l’ordre de 580 Millions de tonnes (Mt) par an dont 350 sont transformés en farines et semoules.

Cahier du CEPI n°18 : Lait et dérivés

    Pendant longtemps la Tunisie était l’un des rares pays au monde à avoir basé le développement du secteur laitier national sur la recombinaison de poudre de lait importée. Les unités de transformation étaient des entreprises publiques.
    Le lait frais (pour l’industrialisation) avait été par conséquent totalement occulté.
    Le virage (spectaculaire) date des années 90 avec notamment le lancement de la production de lait stérilisé produit à partir de lait frais sélectionné et conditionné en bouteilles PEHD.
    Actuellement la filière laitière Tunisienne est appelée à s’adapter pour affronter un nouveau défi, fondamentalement d’ordre qualitatif.

Cahier du CEPI n°16 : Agroalimentaire biologique

    L’agriculture biologique est relativement récente en Tunisie. Son introduction ne date que de quelques années par des opérateurs sensibilisés à ce type de production et à l’exportation vers l’Union Européenne.
    Actuellement, l’agriculture bio est dominée en surface emblavée par la production oléicole et phoenicicole.
    Les autres cultures telles que le maraîchage et les plantes aromatiques et médicinales restent modestes.
    Il en est de même pour l’élevage (apiculture, aviculture).

Cahier du CEPI n°7 : Conditionnement de dattes

    Les dattes tunisiennes occupent une place importante dans les exportations du secteur Agro-Alimentaire. Pendant la décennie 1990-1999, leur valeur a atteint 12% du total des exportations du secteur, soit une rentrée annuelle moyenne de devises de 50 MD. Plus de 80% des dattes exportées sont de la variété Deglet Nour

Cahier du CEPI n°4 : Huileries


    L’oléiculture jouit d’une place stratégique dans l’agriculture avec une superficie de 1,6 millions d’hectares soit 30 % des terres agricoles et 56 millions de pieds d’oliviers. La production d’olives à huile est tributaire des conditions climatiques et reste une culture traditionnelle.

Cahier du CEPI n°3 : Partenariat dans le secteur agro-alimentaire

    Les industries Agro-Alimentaires (I.A.A.) étaient naturellement très dépendantes de l’agriculture et se contentaient de stabiliser les produits par le conditionnement et le stockage. Au fur et à mesure qu’elles perfectionnent leurs procédés et qu’elles incorporent des services de plus en plus nombreux dans leur production, les I.A.A s’émancipent de l’agriculture.