République Tunisienne | Ministère de l’Industrie et des PME

« Quelles solutions pour faciliter l’accès des MPME tunisiennes au financement ? » - 20 mai 2016

    Le gouvernement tunisien a fait du soutien aux MPME, moteurs de la création d’emploi et de la croissance, un des principaux axes de sa politique économique, fondée sur une vision claire des enjeux économiques mondiaux et du positionnement de la Tunisie face à ces enjeux. Plusieurs dispositifs publics d’appui à ces entreprises ont été mis en place au cours des dernières années, notamment en matière d’accès au financement.

    La portée sociale et l’impact économique de ces dispositifs peuvent être accrus, sur la base de l’évaluation des politiques tunisiennes d’accès des MPME au financement. Une étude conjointe de l’API et du projet « Amélioration de l’Environnement des Affaires dans le sud de la Méditerranée » (EBESM, un projet régional financé par l’Union européenne et mis en œuvre par GIZ) a été réalisée à cet effet.

    Ce travail d’analyse s’est déroulé dans toute la région de la Méditerranée Sud (MED), et ses résultats, ont été présentés à Tunis le 20 mai 2016, lors du premier séminaire sur ce thème organisé par le projet EBESM dans la région.
    Plus d’une cinquantaine de décideurs politiques, de représentants du secteur privé et de membres de la société civile, y compris les jeunes et les femmes, et d’autres acteurs du secteur financier, se sont réunis à Tunis afin de discuter d’un programme à moyen et long-terme concernant les réformes nécessaires, ainsi que les actions à mettre en œuvre rapidement, pour améliorer l’inclusion financière des MPME en Tunisie. Ce séminaire s’inscrit parfaitement dans le cadre du travail effectué par l’Union européenne en Tunisie sur l’accès au financement et le développement des MPME, notamment au niveau régional.
      Ce séminaire a permis :
    • D’informer ou de compléter l’information des parties prenantes sur les instruments et mécanismes disponibles aujourd’hui en Tunisie pour servir les besoins en financement des MPME;
    • De discuter des réformes nécessaires et des recommandations d’action spécifiques au niveau national pour contribuer à débloquer l’accès des MPME au financement ; et
    • De partager les bonnes pratiques (régionales, européennes, internationales) sur les politiques publiques, mécanismes et instruments dans des sujets-clés, tels que les instruments de garantie, le capital-risque et le financement des start-ups, l’innovation, la finance participative, la microfinance, etc.
    Au cours de ce séminaire, experts et spécialistes en financement des entreprises ont dressé un état des lieux de la situation en Tunisie et dans les autres pays de la région méditerranéenne. Ils ont également présenté des initiatives concrètes capables de faire évoluer les outils de financement vers des outils fluides et diversifiés, tout au long du cycle de vie des MPME.

    Les résultats clés, les conclusions de l’étude ainsi que les recommandations d’action avaient fait l’objet d’une première présentation et discutés par le Groupe de travail sur l’accès au financement au cours d’un séminaire régional Euro-Méditerranéen à Bruxelles le 24 Février dernier en présence d’officiels de la Commission européenne et d’Institutions financières européennes, notamment la Banque européenne d’Investissement (BEI), la Banque Européenne de Reconstruction et d’Investissement (BERD), l’Agence Française de Développement (AFD) et la banque allemande de développement KfW.

    Au cours de ce séminaire régional, la Commission et ses partenaires financiers européens ont informé les participants de l’Initiative européenne pour l’inclusion financière dans les pays MED dont la vocation est de mobiliser plus de €1.6 milliard afin de matérialiser l’agenda des réformes en faveur de l’accès des MPME au financement dans cette région.

    Pour toute information, merci de contacter : Délégation de l’Union européenne en Tunisie