République Tunisienne | Ministère de l’Industrie et des PME

API Veille


      Safran teste un moteur économisant 15% de carburant !

      Le groupe français Safran vient de tester un premier démonstrateur d’open-rotor, un moteur d’avion non caréné avec une double hélice contrarotative dont la mise en service est prévue pour après 2030. Ce moteur devrait permettre une économie de carburant de 15% par rapport aux meilleurs turbofans actuels.

      Safran définit sa roadmap pour les moteurs du futur

      Le motoriste français Safran teste un démonstrateur de moteur open-rotor – une architecture de rupture - pour se préparer à la prochaine génération de turbofan moins polluants à l’horizon 2030-35. Mais avant l’open-rotor, le groupe français va proposer une architecture de turbofan plus classique, l’UHBR, dès 2025.

      Articles à porter et procédés de fabrication associés

      Brevet monde WO 2017-083550, demandé par G. Adami / S. Amis / S. Cavaliere / M.C. Hu / J. Hurd / J. Molyneux / T.J. Rushbrook / T.J. Smith / I.H. Tseng / M. Bianconi / F. Zecchetto (Nike Innovate C.V., USA)

      L'invention concerne des procédés et des systèmes de thermoformage d'articles à porter. Le procédé peut consister à utiliser un système de génération de pression négative pour sceller un article dans un matériau de formage, ce qui permet de comprimer le matériau de formage sur la surface extérieure de l'article. Le procédé peut également consister à exposer l'article scellé à une température accrue puis à l'exposer à une diminution de température, tout en maintenant la force de compression du matériau de formage sur la surface extérieure de l'article. Une pression positive peut également être appliquée sur l'article scellé alors qu'il subit les étapes de chauffage et/ou de refroidissement, ce qui peut faciliter l'évacuation des bulles de l'article pendant le thermoformage ainsi qu'appliquer une force de compression supplémentaire sur la surface extérieure de l'article.

      Article chaussant pourvu de structures tubulaires

      Brevet monde WO 2017-100204, demandé par M. Holmes / S. Guest / Y. Sterman (Nike Innovate C.V., USA / Nike Inc., USA)

      La présente invention concerne un article chaussant présentant une structure tubulaire qui peut se conformer à diverses caractéristiques anatomiques d'un pied. La structure tubulaire présente un tunnel, et un brin de traction traverse le tunnel. L'application d'une tension le long du brin de traction peut amener la structure tubulaire à se conformer plus étroitement à une ou plusieurs caractéristiques anatomiques. La géométrie, ou un trajet, de la structure tubulaire sur l'article peuvent être personnalisés.

      Tige tricotée pour une chaussure pourvue d'une semelle moulée

      Brevet monde WO 2017-077021, demandé par N. Tæstensen / S.P. Bove (Ecco Sko A/S, DNK)
      La présente invention concerne une tige pour une chaussure, ladite chaussure comprenant ladite tige et une semelle reliée au bord inférieur de ladite tige par moulage par injection, ladite tige comprenant des zones tricotées présentant une faible densité de mailles permettant une ventilation à travers la tige. Le bord inférieur est tricoté avec une haute densité de mailles, limitant ainsi l'écoulement du matériau de moulage à travers le bord de la tige tricotée. Ainsi, un contact bon et stable peut être obtenu lors du moulage d'une semelle à la tige et il n'est pas nécessaire d'utiliser des éléments de renforcement pour fixer l'assemblage. De plus, lorsque l'on colle les semelles préfabriquées à la tige, un assemblage meilleur et plus stable peut être obtenu grâce à une haute densité de mailles et grâce à la surface de contact plus importante.

      Chaussure, notamment chaussure de sport

      Brevet monde WO 2017-0973156, demandé par M. Hartmann / R.Girard (Puma SE, DEU)

      L'invention concerne une chaussure, notamment une chaussure de sport, comportant une semelle et une empeigne reliée à la semelle. Pour améliorer les propriétés d'amortissement de la chaussure avec un moyen de fabrication simple, l'invention prévoit de former au moins une cavité dans la semelle. La cavité est remplie d'un certain nombre d'éléments en matière plastique. Les éléments en matière plastique sont disposés sans aucune liaison entre eux dans la cavité et la cavité est fermée par un élément de fermeture.

    Page: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 |