République Tunisienne | Ministère de l’Industrie et des PME

API Veille


      Des LED flexibles à nanofils : une nouvelle avancée pour les écrans pliables

      Des chercheurs du CNRS, du CEA, de l'université Paris-Sud et de l'université Joseph Fourier ont mis au point un nouveau procédé pour obtenir des diodes électroluminescentes (LED) flexibles. Ces chercheurs ont ainsi fabriqué la première diode électroluminescente verte flexible et à nanofils au monde ainsi que le premier système multicouche combinant des émissions bleues et vertes, une étape cruciale avant d'obtenir des écrans et des ampoules blanches à LED déformables. Leurs travaux ont été publiés dans la revue Nano Letters le 14 octobre 2015.

      L’attribution du prix Nobel de physique 2014 aux inventeurs de la LED bleue le confirme : la recherche sur les diodes électroluminescentes, DEL ou LED en anglais, connaît une forte expansion. Les LED sont composées d’un matériau semi-conducteur hétérogène, une partie étant enrichie en électrons et l’autre en étant appauvrie. Le passage d’un courant électrique dans ce matériau hétérogène provoque l’émission d’un photon, et donc de lumière.

      Fabrication additive : la stratoconception intègre facilement les capteurs dans la matière

      Le Cirtes et CEA Tech vont collaborer pour la conception et la réalisation de pièces intégrant directement des capteurs au sein de la matière lors de leur fabrication.

      A l’heure où la fabrication additive avance à grand pas, le Cirtes entend promouvoir son procédé de Stratoconception, imaginé et breveté depuis 1991, où la pièce en volume est obtenue par empilement de feuilles de matériaux, prédécoupées aux formes des sections évolutives de la pièce suivant un sens de déplacement. Cette technique ‘‘douce’’ permet d’inclure des capteurs et des systèmes électroniques embarqués au cœur même de la pièce lors de sa construction.

      Impression 3D : Sculpteo dévoile le matériau le plus souple au monde

      Le prestataire de service en impression 3D en ligne vient d’annoncer le lancement d'un polyuréthane développé spécifiquement pour cette application présentant une dureté Shore A de 65. Il permet de modéliser de manière réaliste des organes humains ou de réaliser des accessoires de mode souples.

      Sculpteo, le spécialiste de l’impression 3D en ligne, a profité du CES 2016 pour dévoiler un plastique souple qu’il a fait développer spécifiquement pour l’impression 3D par frittage laser. Ce polyuréthane permet de réaliser des objets fonctionnels avec une dureté Shore A de 65. Avec ces caractéristiques, ce plastique souple est capable de reproduire par exemple la rigidité et la souplesse des organes humains, les performances des pneumatiques automobiles ou la finesse d’un textile.

      Un volant escamotable pour la conduite automatisée

      L’équipementier a présenté au CES et au Salon de Detroit une technologie de volant qui détecte la mise en mode conduite automatique et l’absence des mains du conducteur. Le volant s’escamote alors dans la planche de bord pour devenir un simple écran.

      ZF TRW, la division de l’équipementier allemand ZF dédiée aux technologies de sécurité active et passive, issue de l’acquisition de TRW Automotive en septembre 2014, met l’accent au CES 2016 et au Salon de l’auto de Detroit (NAIAS 2016) sur la conduite automatisée et la sécurité des passagers.

      8 matériaux de construction innovants et méconnus

      Carrelage écologique, béton LiTraCon, briques BetR-blok... Voici quelques uns des matériaux innovants qui permettront peut-être de construire la maison de demain en lui octroyant des qualités devenues indispensables : résistance, durabilité, respect de l'environnement et économie en ressources, en énergie, et en coût.

      Ils existent et sont parfois utilisés depuis des années, pourtant ils sont encore trop méconnus. Voici quelques-uns de ces matériaux qui permettront peut-être de construire la maison de demain en lui octroyant des qualités devenues indispensables : résistance, durabilité, respect de l’environnement et économie en ressources, en énergie, et en coût.

      La bouteille biosourcée va-t-elle détrôner le PET ?

      Les géants de l’agroalimentaire courent tous après l’emballage miracle, la bouteille biosourcée. Plusieurs matériaux se retrouvent sur la ligne de départ. Objectif : détrôner le roi PET qui compose l’immense majorité des bouteilles plastiques.
    Page: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 |